PARASITO-MYCO
BIENVENUE DANS FORUM DES RESIDENTS EN PARASITOLOGIE ET MYCOLOGIE MEDICALES,

MERCI DE S'INSCRIRE

Actualités : LES MÉDECINS RÉSIDENTS NE DÉCOLÈRENT PAS Grève illimitée à partir de demain

Aller en bas

Actualités : LES MÉDECINS RÉSIDENTS NE DÉCOLÈRENT PAS Grève illimitée à partir de demain

Message par nord22 le Dim 27 Mar - 10:25:41

Les médecins résidents ont opté pour le durcissement de leur mouvement de protestation. Ils entameront une grève illimitée à partir de demain.
Salima Akkouche - Alger (Le Soir) - Le Collectif des médecins résidents algériens passe à la vitesse supérieure. Après une grève cyclique de deux jours, puis de trois jours par semaine, les médecins résidents seront en grève illimitée à partir de demain. Une décision entérinée, vendredi dernier, lors d’une réunion qui a regroupé, à Alger, l’ensemble des délégués des médecins résidents à travers le territoire national. Les résidents haussent le ton afin de faire pression sur le ministre de la Santé. Ce dernier, dénoncent les protestataires, contrairement au ministre de l’Enseignement supérieur, n’a toujours pas répondu à leurs doléances. Concernant notamment le service civil. Un point auquel les résidents ne comptent pas renoncer. Ces derniers affirment, toutefois, qu’ils ne sont pas contre le travail dans les Hauts Plateaux ni le Sud, à condition de mettre à leur disposition des mesures incitatives. «Quelle est notre utilité au Sud, si nous n’avons pas les moyens nécessaires pour faire notre travail. Un médecin spécialiste à lui seul n’arrivera jamais à assurer tous les soins jour et nuit. Nous assurons 720 heures par mois et l’on touche 65 000 DA comme salaire de base : c’est de l’esclavagisme », ont souligné les protestataires. Et de poursuivre : «Le ministre de la Santé a déclaré que le service civil ne relève pas de son secteur. Alors, si cela relève des prérogatives du ministère de la Pêche, qu’on nous le dise.» Les médecins résidents sont déterminés à aller jusqu’au bout de leur revendication «légitime». Pour rappel, le doyen de la faculté de médecine a reçu, la semaine dernière, des délégués de médecins résidents. Résultat ? Le décret relatif aux examens intercalaires et les années supplémentaires pour certaines spécialités est annulé. Du côté du ministère de la Santé, l’on indique que les médecins résidents ont été conviés, mercredi dernier, à la table des négociations. Une invitation, que ces derniers, aurait déclinée. Le ministre a annoncé l'installation d'une commission nationale composée de cadres supérieurs du ministère et des directeurs généraux des CHU pour discuter des revendications des médecins résidents. Ces derniers tout en indiquant qu’ils restent ouverts au dialogue, affirment n’avoir reçu aucune invitation officielle de la part du département d’Ould Abbès. Les médecins résidents réclament le droit à l'exercice syndical, une revalorisation salariale, le droit de bénéficier des primes de risque, de contagion, des accidents de travail et d'encadrement, la revalorisation de la prime de recherche, actuellement de 4 000 DA, ainsi que la revalorisation de la prime de garde, qui varie entre 600 DA et 700 DA, à 10% du salaire de base. Ils exigent également de bénéficier, au même titre que les autres franges de la jeunesse, de mesures de grâce pour le service militaire. Le collectif des médecins résidents a décidé d’assurer le service de garde les deux premiers jours de la grève. Ce dernier se réunira par la suite pour décider de continuer ou de boycotter le programme de garde.
S. A.
avatar
nord22
Résident I
Résident I

Messages : 50
Date d'inscription : 10/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum