PARASITO-MYCO
BIENVENUE DANS FORUM DES RESIDENTS EN PARASITOLOGIE ET MYCOLOGIE MEDICALES,

MERCI DE S'INSCRIRE
Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs

PALUDISME ET GROSSESSE

Aller en bas

PALUDISME ET GROSSESSE

Message par pharminfo le Dim 11 Avr - 22:05:22



Dernière édition par pharminfo le Sam 24 Avr - 17:11:27, édité 2 fois
avatar
pharminfo
Résident I
Résident I

Messages : 137
Date d'inscription : 11/03/2010
Localisation : Chez moi

Revenir en haut Aller en bas

Paludisme et placenta

Message par pharminfo le Sam 24 Avr - 16:56:41

Histologie du paludisme placentaire


Le paludisme placentaire est caractérisé par la présence de parasites et de leucocytes à l'intérieur de l'espace intervillaire (ou espace intervillositaire EIV), de pigment dans les macrophages, de dépôt de fibrine, d'une prolifération des cellules cytotrophoblastiques et d'un épaississement de la membrane basale trophoblastique. Les mécanismes exacts qui aboutissent aux modifications de la structure du placenta et qui sont responsables de la déficience des échanges materno-fœtaux observés, n'est pas encore bien comprise. Les parasites ne sont probablement pas directement responsables de la pathologie placentaire, mais les leucocytes présents, du fait de la production de cytokines inflammatoires, pourraient être responsables de l'épaississement de la membrane basale qui pourrait causer un blocage mécanique du transport d'oxygène et de nutriments.








Phénomène de séquestration

Les érythrocytes infectés par P. falciparum qui sont présents dans la partie maternelle du placenta, à l'intérieur de l'espace intervillaire, restent séquestrés (c'est-à-dire que la plus grande majorité de ces cellules ne circule pas dans le sang périphérique de la mère infectée). On a longtemps cru que la séquestration pouvait s'expliquer uniquement par un flot sanguin très lent au niveau du placenta. Des études méticuleuses de préparations de placenta ont montré qu'il n'en était pas ainsi et que les cellules infectées étaient retenues dans l'espace intervillaire par au moins trois mécanismes différents: cytoadhérence aux syncytiotrophoblastes (les cellules qui bordent la villosité), par cytoadhérence aux monocytes ou en étant capturées à l'intérieur d'agrégats cellulaires (comprenant des plaquettes) et de matériels collagènes trouvés dans l'espace intervillaire.



Séquestration de cellules infectées par P. falciparum dans le placenta



Cytoadherence d'érythrocyte infecté par P. falciparum sur un monocyte dans l'espace intervillaire du placenta
avatar
pharminfo
Résident I
Résident I

Messages : 137
Date d'inscription : 11/03/2010
Localisation : Chez moi

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum